La version originale sous-titrée peut-elle sauver l’apprentissage des langues ?

La proposition de loi du député Denis Jacquat permettrait, en plus d’offrir un avantage indéniable pour l’éducation et l’emploi, de supprimer l’étiquette « nuls en langues étrangères » qui colle aux étudiants français. […]

La France, 69e place mondiale sur 109 pays
Seulement 14 % des lycéens français obtiennent un niveau intermédiaire
Le Monde se demande même s’il n’y aurait pas un problème d’ADN gaulois

Le constat est bel et bien là ! Les étudiants français les plus brillants, souhaitant intégrer une université anglo-saxonne, campent à la 69e place mondiale sur 109 pays selon les résultats du TOEFL. Une récente enquête européenne portant sur les compétences linguistiques dans 15 pays européens démontre que seulement 14 % des lycéens français obtiennent un niveau intermédiaire (niveau B) dans leur première langue étrangère.

http://ec.europa.eu/languages/eslc/fr/

Un score synonyme de dernier de la classe. Le quotidien Le Monde se demande même s’il n’y aurait pas un problème d’ADN gaulois ? En tête, les pays scandinaves et le Benelux font la preuve du contraire : ils diffusent en version originale sous titrée depuis les années 50 !

La France est restée dans une directive de version française depuis la deuxième guerre mondiale. Est-il possible, en nos jours de mondialisation, de ne pas donner cet outil, exigeant si peu d’investissement, à nos enfants comme le souligne Monsieur Jacquat ?

C’est une question de bien-être personnel et culturel, une histoire d’ouverture au sens très large sur le monde. Au-delà de l’épanouissement individuel, cela devrait être une affaire économique. Car les conséquences sont financières et socio-économiques, là où la mondialisation écarte sans hésitation les meilleurs savoir-faire si la transposition échoue faute de pouvoir communiquer aisément dans une langue étrangère ! Les entreprises l’ont bien compris car comme l’indique l’article, « La mention anglais exigé est adjointe de plus en plus aux offres d’emploi ». C’est une actualité brûlante avec l’employabilité des générations futures pour question centrale.

apprentissage-langues

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s