L’anglais, une clé de réussite professionnelle ?

Le jeudi 23 mai 2013, l’Assemblée Nationale a voté l’article 2 du projet de loi sur l’enseignement supérieur et la recherche, qui autorise un élargissement de l’enseignement en anglais dans les universités, et ce pour 1% des cours. […]

Un article adopté après de longues heures de discussion, puisqu’il est au cœur d’un débat sur la préservation de la langue française.

Certains y voient, un acte conduisant au « déclin du français ». Jean-Marie Rouart, membre de l’Académie française défend fortement l’emploi du français dans les cours universitaires, et s’inquiète d’une hégémonie de l’anglais au détriment de notre culture.

Une occasion d’évoquer qu’il existe une notable différence entre patriotisme, et nationalisme.
En effet, le philosophe Luc Ferry rappelle qu’il existe « une passion pour la langue française, et qu’[il] la partage ». Il précise également que « la langue, c’est un patrimoine et un espace de pensée communs ».
Cependant le philosophe nous invite à rester conscients du fait que c’est son évolution qui rend une langue vivante. Ceci le mène à souligner le fait qu’il est nécessaire de prendre en compte la réalité actuelle, où l’anglais est une clé de réussite professionnelle. Nombre de fonctions nécessitent une correcte maîtrise de cette langue, ce pourquoi les étudiants doivent y être préparés. D’autant plus que de nombreuses publications scientifiques et des conférences internationales se font en anglais.

..il est nécessaire de prendre en compte la réalité actuelle, où l’anglais est une clé de réussite professionnelle…

D’autre part, à notre époque ancrée dans la mondialisation, la communication entre les pays est essentielle. A une échelle plus proche de nous, l’Europe connaît actuellement de grandes avancées dans sa construction, et communiquer est fondamental pour poursuivre cette coopération.

Par ailleurs, autoriser l’anglais à l’université permet d’« élargir le socle de la francophonie auprès des jeunes »  qui actuellement ne viennent pas étudier en France, et de rendre nos universités « plus attractives » selon des propos du Président de la République François Hollande.

Les Echos, « Anglais à l’Université : l’Assemblée donne son feu vert »
http://www.lesechos.fr/economie-politique/france/actu/0202780759748-anglais-a-l-universite-l-assemblee-donne-son-feu-vert-568790.php

Le Monde, « L’anglais, chance ou danger pour le français ? »
http://www.lemonde.fr/idees/article/2013/06/03/l-anglais-chance-ou-danger-pour-le-francais_3422969_3232.html

sorbonne-reforme-universite-1494537-jpg_1379066

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :