FLO : Front de Libération de l’Oreille

Julos Beaucarne, le célèbre chanteur, auteur et compositeur belge a toujours été sensible à la richesse du monde sonore qui nous entoure que ce soit la musique, les langues, le bruit des machines, de la feuille qui tombe. Il est également un grand humaniste et un écologiste convaincu bien avant la prise de conscience planétaire.[…]

Il se décrit de la façon suivante : « Je m’appelle Julos, toute ressemblance avec des personnages ayant déjà vécus est purement fortuite, je vis en compagnie de 5 milliards de femmes et d’hommes, j’espère que j’en ai oublié personne à bord du vaisseau spatial terre, j’habite de temps en temps au 2, rue des Brasseries , 5991 Tourinnes-la-Grosse longitude 4°44’445’’ – latitude 50°46’45’’ en Brabant, Wallonie, Belgique. Les rayons du soleil, quand il y en a, mettent  8 minutes pour me parvenir. Vous savez tout sur moi maintenant. »

Julos a d’abord  créé le FLAF (le Front de Libération des Arbres Fruitiers) pour sensibiliser le public à la disparition des milliers de variétés d’arbres fruitiers. C’était l’initial de son disque d’or sorti en 1974.

Plus tard, en 1985, il a fait une conférence sur le  Front de Libération de l’Oreille au château de Colonster (Université de Liège)en partant du constat de son ami, le professeur Alfred Tomatis qui disait que l’oreille devenait un chef d’œuvre en péril dès qu’elle était agressée par plus de 90 décibels.

En 2002 Julos Beaucarne a édité le Front de Libération de l’Oreille aux Editions « Le grand miroir » dont voici un extrait :

« Je rêve d’un pédagogue musical qui  lance ses élèves sur des pistes diverses, qui leur fait entendre toutes les sortes de musique mais d’abord la musique de leurs poumons, la musique de leur propre voix.

Un pédagogue qui tenterait d’éveiller des musiciens multidimensionnels à la mesure de la planète et de l’univers et non de mandarins et des gens de caste, d’un pédagogue qui fera éclater les limites de la musique, car tout est musique. Tout est musique, une porte qui grince, le bruit d’un stylo sur une feuille, le bruit de l’imprimante d’un ordinateur, le bruit familier d’une vieille deux chevaux qui démarre et le bruit de la pluie. (…)

Si la musique ne nous sert pas à aller plus loin en nous même, si la musique ne nous fait pas gagner du temps, si la musique n’affine pas notre oreille, si la musique ne nous apporte pas des milliards d’informations qui font que nous sommes différents après l’avoir écoutée, alors elle ne sert à rien : « elle sert tout juste à décorer le silence » comme dit un de mes illustres collègues ! »

FLO est devenu le titre d’une revue périodique où Julos laisse courir sa plume pour décoder le monde et les actualités avec son éclairage.

Julos Beaucarne est Membre d’honneur de Fréquences Langues, l’école de référence pour l’apprentissage accéléré des langues étrangères appliquant la méthode Tomatis. L’entrainement à la perception sonore permet de sensibiliser l’oreille aux sons et à la musicalité de langue cible grâce au S.T.E.P.S. (Système Tomatis d’Entrainement à la Perception Sonore) et d’apprendre deux fois plus vite une langue étrangère.

Les chansons de Julos Beaucarne font partie de l’intégration de la langue française à Fréquences Langues.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :