Marie et sa réconciliation avec l’anglais

Marie_2015

Directrice d’agence de voyages, Marie, 54 ans, s’est lancée il y a un peu plus d’un an dans une énième formation d’anglais. Mais sa première chez Fréquences Langues. Elle nous raconte en quoi elle a été différente et comment elle a changé, un peu, sa vie.

Marie Duhammel est du genre déterminée et combative. Déjà en classe, on lui rabattait les oreilles qu’elle ne travaillait pas assez pour avoir des résultats. Jusqu’au jour où lesdites oreilles tombèrent sous l’œil d’un médecin scolaire qui lui diagnostiqua une perte d’audition de 20 à 30 % suite à des otites à répétition. Aujourd’hui professionnelle du tourisme, Marie a derrière elle une bonne dizaine de formations en anglais qu’elle a toujours jugées peu efficaces. Elle ne voyait d’ailleurs pas le rapport entre l’apprentissage d’une nouvelle langue et ses problèmes d’oreille. Jusqu’au jour où on lui parla de Fréquences Langues.

Comment s’est passée votre formation ?

Elle s’est déroulée sur une année, en deux périodes de six mois. Quand je suis arrivée à Fréquences Langues, j’ai immédiatement été séduite et rassurée. On m’a expliqué que chaque langue avait sa propre tonalité et en quoi la méthode Tomatis pouvait m’aider à rééduquer mon oreille par des séances d’écoute passive et active. J’ai été tout de suite à l’aise. Je me suis alors dit que cette fois, c’était peut-être la bonne !

Quand avez-vous senti les premiers progrès ?

Je dirais au bout de quatre mois. Je me suis aperçue que je commençais à comprendre. Pas tout, évidemment, mais suffisamment pour oser me lancer davantage. La confiance, c’est essentiel dans l’apprentissage d’une langue. Il y a eu ce point de déblocage.

Avant, l’anglais me renvoyait à des souvenirs difficiles. Aujourd’hui, j’adore cette langue !

Concrètement en quoi consiste la méthode S.T.E.P.S.* utilisée à Fréquences Langues ?

Il y a beaucoup de séances d’écoute sous oreille électronique. On est confortablement installé avec un casque sur les oreilles et on écoute des fréquences de sons spécifiques en jouant, en dessinant… Cela peut être une conversation en anglais avec des variations de tonalités ou encore du violon. Je me souviens qu’avant ma formation à Fréquences Langues, j’avais horreur de cet instrument trop aigu. Aujourd’hui, je peux l’écouter sans problème.

Le bilan après un an de formation ?

Il est vraiment très positif. J’ai beaucoup progressé : j’ai désormais acquis un niveau intermédiaire ! Mais surtout, j’aime l’anglais, je n’ai plus peur, je me lance. Au bout de six mois, je suis partie en Estonie où ils ne parlent qu’anglais. J’ai pu me débrouiller toute seule durant l’intégralité de mon séjour. Je n’aurais jamais pu faire ça avant cette formation…

La suite après Fréquences Langues ?

Cela fait un mois que ma formation est terminée. Mais l’envie de progresser est encore là. Maintenant je ne lâche plus rien ! Je continue à apprendre tous les jours, notamment grâce à de petits exercices et outils que m’ont donné les formateurs de Fréquences Langues. Ce sont des gens formidables. Eux aussi sont à l’écoute !

* S.T.E.P.S. Système TOMATIS d’Entraînement à la Perception Sonore. Grâce au S.T.E.P.S., la progression linguistique est accélérée de façon significative : gain de 50 % de temps.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :