Allocution du cerveau humain

Bonjour. Je suis le cerveau humain.

On parle beaucoup de moi sur le blog de Fréquences Langues. On y loue mes qualités d’adaptation et mes prédispositions pour l’apprentissage des langues étrangères chez les bilingues On y met en avant ma capacité à emmagasiner et restituer les informations liées à une langue apprise étant enfant. Cela ne me déplaît pas, au contraire. Je vais vous révéler une autre facette de ma personnalité : je joue également un très grand rôle pour permettre aux bébes d’apprendre deux langues simultanément !

Comme vous êtes des lecteurs assidus de ce blog, vous savez déjà que la clé de l’apprentissage d’une langue est la capacité à distinguer les sons. Déjà lorsque bébé se développe tranquillement dans le ventre de maman, je l’aide à apprendre à différencier la voix de sa maman d’une autre ou à différencier deux langues.

Prises toutes ensemble, les langues du monde entier représentent 800 sons différents. 40 seulement sont utilisés pour une seule langue.

Potentiellement, tout bébé peut différencier ces 800 sons, donc peut apprendre les différents langages auxquels il sera exposé ! Après 6 mois de vie, si bébé habite dans un foyer bilingue, il saura déjà traiter les sons des deux langues qu’il entend. Et pour un bébé en foyer monolingue, il se spécialisera de plus en plus dans le seul langage connu et ne pourra plus différencier les sons des langues étrangères à l’âge d’1 an.

Je vois déjà les parents inquiets me bombarder de questions : « Cerveau, votre influence en ce qui concerne l’apprentissage des langues ne pourrait-elle pas être responsable d’un développement et d’un apprentissage plus lent ? »  « Est-ce que ce bilinguisme précoce ne pourrait pas créer de la confusion chez l’enfant ? »

Chers parents, je mesure bien votre appréhension. Mais je vais pouvoir vous rassurer. À la première question, je répondrai que le fait d’apprendre deux langues simultanément n’est pas un obstacle au développement de l’enfant. Mieux encore, les bébés immergés en milieu bilingue auront un vocabulaire plus étoffé dans chacune des langues. Concernant la potentielle confusion chez l’enfant : les codes de passage d’une langue à l’autre se font naturellement et cette « permutation » m’exerce pour passer plus rapidement d’une tâche à l’autre.

Je suis complexe et je n’ai pas fini de vous surprendre mais vous pouvez me faire confiance : dès le plus jeune âge de bébé, faites lui écouter des sons, des comptines, puis les dessins animés et les jeux en vo où même parlez-lui dans la langue cible. Cela l’aidera beaucoup pour la suite de son évolution.

Source : sciencepost.fr

 

Little cute baby with big blue eyes sucking his little fist in mouth. Lying on mother's arm

un commentaire

  1. Apprendre l’anglais des affaires autrement !
    Rejoignez Language-Swap, le linkedin du e-learning et rencontrez des correspondants travaillant dans votre domaine d’activité ou suivant les mêmes types d’études que vous pour discuter en anglais sur différents thèmes de votre domaine.
    N’est-ce pas le but premier de tout apprentissage de langue est la pratique ? Alors n’attendez plus pour progresser ! Faites-vous gratuitement le maximum d’amis.es et de correspondants.es pour pratiquer l’anglais des affaires sur http://www.language-swap.com.
    LANGUAGE-SWAP : ETRE BILINGUE C’EST REUSSIR !!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :